Le littoral offre de nombreuses ressources entre océan et forêt. Les côtes sont des lieux d’implantation privilégiée de l’homme car il y trouve tout ce qui lui est nécessaire, y compris de la nourriture.

Pour débuter dans l’identification des coquillages comestibles, voici le célèbre « chapeau chinois » qui répond au doux nom de « patelle ».

Surmonté d’une coquille de forme conique, ce mollusque possède un pied jouant le rôle de ventouse qui l’ancre solidement aux rochers. Pour l’en décoller, il faut les prendre par surprise à l’aide d’un coup de galet bien placé.

Le pied musculeux est caoutchouteux mais comestible aussi bien cru que cuit, il faut juste éliminer la poche des viscères qui surmonte l’animal. On conseille également d’enlever la radula, l’organe qui permet à l’animal de s’alimenter.

La patelle, un coquillage comestible

Alban Cambe

Passionné par la nature et la littérature fantastique, Alban Cambe collabore à différents magazines, notamment à Survival, et est l'auteur de plusieurs ouvrages de référence sur le Bushcraft. Pour en savoir plus, cliquez ici.
Partager ce contenu
Show Buttons
Cacher