La navigation naturelle ne se résume pas à simplement retrouver le Nord ou le Sud. On peut y ajouter une profondeur élégante en allant chercher des informations dans ces myriades de petites choses en bord de chemin.

Qui l’eut cru ? Même en pleine nuit, il est possible de lire l’heure solaire.
L’horloge stellaire utilise pour centre du cadran l’étoile polaire et pour aiguille le côté de la « grande casserole » d’où devrait couler la sauce du contenant. C’est un cadran à 24 heures inversé, la rotation de l’aiguille est également anti-horaire. Pour complexifier le tout, elle n’est à l’heure qu’une seule fois par an, aux alentours du 7 Mars et accuse un décalage de 4 minutes par jour (-4 minutes après le 7 mars / +4 minutes avant le 7 mars).

Voici un extrait de la conférence « L’art ancestral de la navigation naturelle » donnée au Salon du Survivalisme (merci à Boris de m’avoir contacté pour partager ce petit montage).

Davantage de petites astuces de navigation naturelle dans l’ouvrage :
https://amzn.to/2E6maZE
Bonne navigation, bon Bushcraft !
Alban
Sélection de liens de la semaine :Cliquez-ici !