Braver les intempéries, traverser des paysages magnifiques, bivouaquer en forêt, randonner sur plusieurs jours dans un pays étranger avec près de dix kilogrammes sur le dos… C’est dans ces conditions que l’on prend toute la mesure du rôle d’un bon sac à dos.

Si c’était à refaire, je repartirai sans hésiter en Écosse, en Norvège, en Thaïlande, à Madère ou aux quatre coins de la France avec le Savotta Jääkäri L sur le dos. C’est pourquoi vous me voyez souvent en forêt avec ce même sac.

Point transparence :

Origine du produitDonné pour test
Durée de l’essai2 ans et 4 mois
Test rémunéréNon


 

Conception Finlandaise, qualité nordique

La gamme Jääkäri se décline en quatre volumes : Small, Medium, Large et Extra-Large. La version Large que nous décrivons ici affiche un volume annoncé de 55 Litres. De par sa conception en tube, il s’adaptera aux besoins bien au-delà du volume annoncé. En effet, il rivalise presque en terme d’espace avec mon ancien sac à dos Quechua de 70 Litres.

Le tube principal se roule pour accommoder le volume d’emport. ©Alban Cambe

Le point fort de ce sac tient dans ses matériaux de construction : On note que le tissu, un Cordura 1000D, est enduit à l’intérieur d’un revêtement imperméabilisant qui protégera le contenu malgré les draches et intempéries en tout genre. Efficace ? Certainement. À tel point que, dans le présent article, lorsque nous utilisons le mot « imperméable », il faut comprendre « presque étanche ».

Peu rempli, sa conception incluant un cadre, le Jääkäri L conserve sa forme. ©Alban Cambe

Jääkäri L, plus grand qu’il n’y paraît

Un compartiment basal accueille duvet, matelas, tarp et est isolé par une membrane imperméable avec fermeture à collier. Le compartiment principal est ajustable suivant la hauteur à laquelle on déroulera le tube de 40 à 60 Litres. Une poche à eau accueille également le cadre en aluminium maintenant la structure du Jääkäri. Seule issue pour le flexible d’hydratation : une encoche juste au-dessus des bretelles du sac.

Le cadre aluminium peut être extrait pour permettre de transformer le Jääkäri L en un sac de plus petit volume. ©Alban Cambe

Tel un sac étanche, il faut rouler et clipser le sommet du tube pour verrouiller le compartiment principal. Une capote rabattable (et amovible) vient coiffer l’ensemble, celle-ci s’ajuste au mieux pour verrouiller le contenu et embarque une poche administrative imperméable où l’on rangera carnets, cartes, papiers divers et même de l’électronique.

Dans la poche du cadre alu, on pourra glisser une poche d’hydratation dont le tuyau ressortira au niveau du tube, sous le capuchon. ©Alban Cambe

Savotta nous a fourni deux poches verticales d’une contenance de 2 Litres (taille S). Celles-ci se greffent sur les côtés du sac, comme n’importe quel autre accessoire, par le biais de passants MOLLE. On se retrouve ainsi avec deux compartiments imperméables supplémentaires qui nous permettent l’emport de gourdes et d’accessoires divers (Kelly kettle, nourriture et ustensiles).

Les accessoires Savotta (ici, des poches de 2 Litres) ou génériques s’ajoutent facilement à l’aide des passants MOLLE. ©Alban Cambe

Le confort d’un sac bien conçu par Savotta

Avec ses bretelles profilées et gainées ainsi que ses généreux renforts en mousse thermoformée au niveau du dos, des hanches et de la ceinture, le Jääkäri se porte très bien. Le cadre aluminium répartit équitablement les forces sur les hanches et offre un excellent maintien du contenu même si ce dernier est composé d’éléments disparates (ou de modules). Bien ajusté, le sac se fait aisément oublier lors de la marche, même sur plusieurs jours.

Savotta Jääkäri L : la modularité au rendez-vous

Comme nous l’avons dit, le sac dispose de deux compartiments séparés par une membrane imperméable. Un zip complet sur la partie basse simplifie l’accès .

Le compartiment inférieur est séparé du volume principal par une membrane étanche pouvant être ouverte à dessein. ©Alban Cambe

On remarquera que le sac est ainsi « saucissonné » de lanières permettant la compression du contenu en hauteur, en largeur, en profondeur. Ces mêmes sangles permettent au passage de sécuriser des outils et des accessoires : qui une hache, qui un panneau solaire, qui un tapis de sol… En retirant le cadre tubulaire en aluminium, le Jääkäri pourra être compressé pour une utilisation légère à la journée : qui peut le plus peut le moins !

Le capuchon du sac héberge une poche zippée administrative, on y rangera qui une carte, qui un carnet ou, comme sur l’image, un pad phosphorescent de chez UVpaqlite.

Une poche zippée vient se cacher sous le capuchon. ©Alban Cambe

Bien entendu, recouvert de passants MOLLE, comment ne pas mourir d’envie de customiser la surface extérieure du Jääkäri L ? En plus des poches fournies par la marque sur les côtés du sac, de petites pochettes de marque générique sont venues atterrir au niveau de la ceinture abdominale. Cela permet d’y glisser un portable ou un GPS de randonnée. Au dos du sac, une trousse de secours à fixation MOLLE montée sur panneau velcro. Elle peut ainsi être arrachée facilement en cas d’urgence.

Pour les plus coquets, un encart velcro femelle trône au-dessus du blason de la marque. Vous y apposerez les plus beaux patchs de votre collection, de votre escadron et/ou votre groupe sanguin.

Un encart velcro permet les personnalisations. ©Alban Cambe

Chez Savotta, est-ce conçu pour durer ?

Fondée en 1955, l’entreprise familiale produit de l’équipement de bûcheronnage avant de devenir officiellement « Savotta ». Il faut attendre la fin des années 1980 pour voir apparaître un sac à dos dédié aux Gardes-Frontières Finlandais. Un design simple et un premier sac à dos à cadre aluminium qui connurent un succès durable. À ce jour, ces sacs sont toujours utilisés par l’armée finlandaise.

Sur les réseaux sociaux, la marque diffuse de nombreuses publicités où les sacs sont mis à rude épreuve (catapultés, trainés et/ou écrasés par des 4×4, lâchés depuis une montgolfière…).

Le Jääkäri n’est, finalement, que l’aboutissement, une vraie mise à jour, des anciens produits Savotta qui se montre particulièrement robuste sur le terrain : branches en tout genre, traversée de massifs de ronces, abrasion contre la rocaille, pluie d’orage… Ne ne déplorons à l’heure actuelle aucun accroc et pourtant, nous n’hésitons pas à le mettre à l’épreuve à chaque sortie !

Après plus de deux ans à suivre sur le terrain, le sac n’a pas bougé d’un iota. ©Alban Cambe

Se procurer le Savotta Jääkäri L

À l’heure où nous écrivons ces lignes, le Jääkäri L se retrouve sur Amazon.fr sous la désignation XXX au prix de 338.90€ + 7.50€ de livraison.

On le retrouve également chez Résilience Nordic au tarif de 329.00€, frais de port compris.

Pas d’excuses pour ne pas faire marcher les petits commerces.

Bonne journée, bon Bushcraft !



Partager ce contenu
Show Buttons
Cacher
error: The contenu est protégé par le droit d\\\\\\\'auteur ©Alban Cambe & albancambe.com