Faites le test : Êtes-vous un naturaliste ?

Faites le test : Êtes-vous un naturaliste ?

Avant les vacances, voici un petit test portant sur la connaissance et l’identification de ressources naturelles. Êtes-vous un vrai naturaliste dans la veine des John Muir, Henry David Thoreau, Charles Darwin et autres Pline le Jeune ?

Qu’est-ce qu’un naturaliste ?

Au sens noble du terme, un naturaliste est une personne maîtrisant « l’histoire naturelle ». J’entends par là l’ensemble des disciplines (les sciences naturelles) qui se veulent descriptives du monde qui nous entoure : botanique, zoologie, géologie, astronomie, météorologie, etc…

Un pratiquant de bushcraft se veut forcément être naturaliste : par définition, l’art de vivre dans les bois implique de connaître une multitude de ressources naturelles. Ainsi, il faut être capable de les identifier rigoureusement et de les utiliser. Hélas, la magie des réseaux et la société de consommation ont pas mal dévoyé le mot « bushcraft » pour en faire un fourre-tout où certains adeptes glosent sur les derniers sacs à dos à la mode, sur des comparaisons de couteaux et ne considèrent plus que le matériel en lieu et place de la connaissance.

Bien équipé, certes, mais aussi attentif à l’environnement pour y déceler la plus infime des ressources. ©Alban Cambe

Las de ces considérations matérialistes, j’ai publié nombre de chroniques et de nombreux ouvrages en me focalisant sur la nature et ce qu’elle a à nous offrir. Le matériel n’est qu’un pan très réduit de ma pratique et je tiens en haute estime les naturalistes d’antan (John Muir, Jack London, Henry David Thoreau, Freddie Spencer Chapman) qui ont su nous transmettre des écrits invitant à l’aventure tout en décrivant la beauté des écosystèmes. C’est aussi pour cette raison, en hommage à ces personnes, et pour nous rappeler que l’outil ne fait pas la discipline, que j’ai baptisé mon couteau outdoor « Le Naturaliste » avec la bénédiction de l’artisan (et ami) Paulo Simoes.

Déroulement du test :

Munissez-vous d’une feuille de papier et d’un stylo. Lancez ensuite la vidéo que vous trouverez plus bas dans cet article (ou cliquez ici pour l’ouvrir sur ma chaîne YouTube).

Il n’y aura que 10 questions. Pour chacune d’elle, vous aurez 20 secondes pour dresser une liste de 5 ressources que vous savez identifier et utiliser. Soyez honnête, ce quiz n’a d’autre prétention que d’être une évaluation diagnostique. Laquelle vous permettra de cibler les domaines que vous pourrez choisir d’approfondir.



 

Interpréter les résultats du test

Reprenez chacune des questions et voyez si êtes parvenu à inscrire 5 ressources à chaque fois. Encore une fois, soyez honnête et réaliste : avez-vous déjà identifié formellement ces ressources ? Êtes-vous vraiment capable de les reconnaître au beau milieu des bois ? Si oui, attribuez-vous 2 points pour chaque liste complète. 0 pour une liste incomplète ou douteuse.

  • De 0 à 5 points : vous débutez en bushcraft ? Peut-être ne savez-vous même pas ce que cela signifie. Si la nature vous intéresse, vous voyez qu’il existe des tas de thèmes à creuser. Vous n’êtes qu’au début d’une longue aventure où vous pourrez amasser de nombreuses connaissances.
  • De 6 à 10 points : vous commencez à connaître quelques petites choses. Sortez plus souvent et ouvrez grand les yeux pour admirer les riches écosystèmes de nos contrées. Votre marge de progression est encore importante alors mettez-y du cœur !
  • De 11 à 15 points : vous avez déjà quelques bonnes bases. Vous connaissez davantage de ressources naturelles que la plupart des gens. Ne vous relâchez pas et continuez à arpenter les forêts en quête de nouveauté.
  • De 16 à 20 points : Vous êtes un naturaliste. Visiblement, vous avez déjà de solides connaissances sur le milieu naturel et vous vous débrouillez plutôt bien ! N’oubliez pas cependant que nos forêts regorgent de ressources insoupçonnées qui ne demandent qu’à être découvertes. Continuez de sortir, continuez de tester, amusez-vous et cultivez votre sens de l’observation.
  • Plus de 20 points (grâce aux points bonus) ? Toutes mes excuses pour vous avoir fait perdre votre temps ! Il est temps de quitter cette page et de retourner vivre dans les bois, cela semble être votre milieu naturel !
L’identification des ressources naturelles est au coeur du bushcraft. Ici, un morceau de daldinie concentrique embrasé par le firesteel et le prototype du couteau « Le Naturaliste ». ©Alban Cambe

Quel que soit votre score, ma recommandation numéro une est la suivante : éteignez vos écrans, quittez les réseaux sociaux et enfoncez-vous le plus souvent possible dans la verte. Faites-le pour vous, faites-le pour vous faire plaisir.

Des pistes pour progresser et devenir un vrai naturaliste



Haut de page
error: Ce contenu est protégé par le droit d\\\\\\\\\\\\\\\'auteur ©Alban Cambe & albancambe.com