Le café kettlebell : une recette minimaliste pour vos bivouacs

Le café kettlebell : une recette minimaliste pour vos bivouacs

Pendant des années, au gré des randonnées et des bivouacs, je m’en suis remis aux infâmes cafés solubles. La recette du café kettlebell a révolutionné mes matinées dans les bois avec un élixir savoureux et réconfortant.

Les prérequis du café kettlebell

J’ai découvert la recette du café kettlebell grâce à Paul Kirtley, instructeur de Bushcraft britannique. Cette méthode est autrement plus séduisante qu’elle ne nécessite qu’un récipient métallique avec une anse (billycan). Rien d’autre. Pour ma part, j’utilise un billycan en acier inoxydable de la marque Zebra (cliquez sur l’image pour vous procurer le même modèle).

L’eau est en train de bouillir dans le billycan pour le café matinal. ©Alban Cambe

Sans filtre, le café infuse directement dans l’eau chaude. Avant la dégustation, une simple manipulation permet de séparer le liquide des grains. Le principe est de forcer la décantation du marc de café par des tractions successives.

Les ingrédients du café kettlebell

  • Un billycan ou tout récipient profond avec une anse. Certaines bouilloires de camp font l’affaire.
  • Du café moulu de bonne qualité.
  • De l’eau potable.
  • De quoi mélanger l’eau et le café : une cuillère, une fourchette ou un simple bâton.
Avec peu de matériel, vous obtiendrez un délicieux café avec une mousse suave en surface. ©Alban Cambe

La recette du café kettlebell

Vous pourrez préparer un élixir savoureux avec votre simple billycan. Cette méthode porte le nom de café-kettlebell en rapport avec les haltères d’origine russe présentant une anse :

1 – Faites bouillir de l’eau dans le billycan.

2 – Hors du feu, versez-y du café moulu. Mélangez et laissez décanter quelques instants.

3 – Saisissez l’anse du billycan et tractez vivement vers le haut.

4 – Laissez redescendre le billycan lentement, terminez par une rotation du poignet pour que le liquide rince les parois du récipient.

5 – Réalisez une dizaine de tractions.

6 – Laissez reposer quelques instants et servez en gardant un œil sur le marc au fond du liquide.

Notez la transparence du liquide obtenue par cette méthode. Aucun grain ne vient gâcher le plaisir de la dégustation. ©Alban Cambe

Astuce : Selon la qualité de votre mouture, quelques grains et cosses peuvent surnager. Pour éviter cela, vous pouvez tapoter les parois du billycan avec un bâton ou verser un filet d’eau bien froide.

D’autres recettes pour préparer un café sur le terrain

Il y a bien d’autres façons de préparer un (bon) café sur le terrain, pour les découvrir, allez jeter un œil sur mon autre article ou sur la vidéo suivante, issue de ma chaîne Youtube :

Si cette vidéo vous a plu, pensez à la poucebleuiser et à vous abonner à ma chaîne Youtube.

À n’en pas douter, adopter le café kettlebell vous permettra de savourer de bien meilleurs breuvages que les dosettes de café soluble. Votre billycan servira à d’autres recettes et se révélera vite être un accessoire indispensable autour du feu de camp. Je m’en sers pour cuisiner divers plats en sauce et pour confectionner mon pain sur le terrain. Un outil polyvalent, léger et peu encombrant.



 

One thought on “Le café kettlebell : une recette minimaliste pour vos bivouacs

Comments are closed.

Haut de page
error: Ce contenu est protégé par le droit d\\\\\\\\\\\\\\\'auteur ©Alban Cambe & albancambe.com