Ceci pourrait vous intéresser :

Méditation et gestion du stress dans le monde moderne



Encore un arbre abondant et largement distribué dans nos contrées. Reconnaître le sureau comestible (Sambucus nigra) est plus facile qu’on le pense. On peut alors utiliser ses fleurs au printemps ou ses baies à la fin de l’été.

Au printemps, les fleurs de sureau parfument l’air avec une note de miel fort agréable. Cet arbre est réputé pour ses baies noires (chez le sureau noir) qui ne doivent pas être confondues avec celles du sureau hièble toxique. Les baies sont utilisables pour nombre de recettes (confitures, gelées, coulis, sirops…) et vous pouvez découvrir la recette de la tarte pomme / sureau en cliquant sur ce lien.

Reconnaître le sureau comestible :

 

 
Le sureau noir fleurit au printemps Photographie ©Alban Cambe

Le sureau noir (Sambucus nigra) est un arbre, c’est-à-dire qu’il comporte un tronc ligneux (fait de bois) à l’écorce claire tirant sur le jaune et à l’apparence tigrée. Son bois est creux et renferme une moelle spongieuse blanche. Le sureau hièble (Sambucus ebulus) est une plante herbacée qui ne présentera jamais un tronc avec du bois. Pour plus de détails sur le sureau hièble (toxique), cliquez ici. Au-delà des simples période de floraison / fructification, la confusion est donc peu probable.

 
Feuille et inflorescence de sureau noir Photographie ©Alban Cambe

 

Le sureau noir présente des tiges épaissies de bois et un vrai tronc. Photographie ©Alban Cambe

La floraison du sureau noir survient au printemps et ce sont bien les fleurs qui seront utilisées dans nombre de recettes (limonades et vins parfumés). Les beignets de fleurs de sureau sont simples à réaliser dès le mois d’Avril / Mai. Aucun risque de confusion pour qui est attentif, le sureau hièble ne fleurit que vers la fin de l’été.

Une inflorescence de sureau est composée d’une multitude
de petites fleurs blanches Photographie ©Alban Cambe
 

 

Recette de beignets de fleurs de sureau :

  • Farine
  • Jaune d’oeuf
  • Eau
  • Cassonade
  • Inflorescence de sureau
  • Huile végétales

 

  1. Mélanger la farine, le jaune d’œuf et l’eau pour obtenir une pâte homogène.
  2. Tremper les inflorescences de sureau dans ce mélange en les tenant par le pédoncule.
  3. Faire frire l’ensemble dans une poêle.
  4. Déguster tiède, accompagné de cassonade.
Les beignets d’inflorescences de sureau, un délice printanier !  Photographie ©Alban Cambe
 

On pourra noter que les inflorescences de sureau sont réputées dans la pharmacopée traditionnelle pour leurs vertus expectorantes (en infusion) et ont été prescrites pour de nombreuses affections de la sphère ORL (sinusites, bronchites, grippe, rhume…).
 
Et si vous essayiez également de préparer une tarte aux baies de sureau en fin d’été ? La recette et l’aide à l’identification sont disponibles sur cette page.

Davantage de recettes et de plantes sauvages dans le livre “Manger sauvage” ou dans le livre “Nature Aventure Survie : guide pratique du Bushcraft” de votre serviteur.
 
 

Ceci pourrait vous intéresser :

Méditation et gestion du stress dans le monde moderne



Si cet article vous a plu, pour être informé en avant-première de la tenue de ce genre de stages, n’hésitez pas à partager cet article et à vous abonner à ma newsletter pour accéder également à du contenu exclusif.

One Reply to “Beignets de fleurs de sureau de noir (et comment le reconnaître)”

Comments are closed.